F Le sophrologue ~ Sophrologie Acouphènes Energie-thérapie massage Bien-être Magnétisme Nantes
HARMONIE  ÉQUILIBRE ∙ BIEN-ÊTRE  VITALITÉ
RETROUVER VOTRE BIEN-ÊTRE, CHANGER VOTRE VIE, DÉBLOQUER VOTRE SITUATION MAINTENANT.

Le sophrologue


UN PROFESSIONNEL QUALIFIÉ


Quels que soient les thèmes abordés, l'objectif du sophrologue est de permettre à la personne qui fait appel à lui d'avoir conscience et de maitriser les facteurs qui interviennent dans la relation à ce qu'elle vie.

Par exemple, quand une personne vient pour mieux gérer son "stress", le sophrologue peut proposer des outils efficaces pour que la personne puisse gérer les conséquences de ce "mauvais stress" comme la relaxation ou la respiration, mais il peut aussi proposer une démarche pour que la personne prenne conscience et maitrise les facteurs qui l'empêchent d'être efficace dans certaines situation, par exemple utiliser ses émotions, accepter ce que l'on ne peut pas changer, savoir décider, oser agir, etc.

Ainsi, tout l'art du sophrologue sera d'accompagner avec empathie ceux qui font appel à lui dans cette démarche de découverte, d'entrainement et d'évolution en faisant preuve de rigueur méthodologique mais aussi de créativité. Pour cela, les méthodes que le sophrologue proposera vont mobiliser la personne dans sa globalité, dans sa tridimensionnalité historique (passé, présent, futur) et dans tout ce qui motive et constitue sa relation à l'existence.

Cela nécessite un professionnalisme qui, bien au-delà de simples connaissances théoriques et techniques, se manifestera dans les capacités pédagogiques du sophrologue qui accompagnera par étapes méthodologiques précises la personne dans sa démarche.

Tout sophrologue se doit de posséder de bonnes compétences :

Théoriques : au-delà du champ théorique propre à la sophrologie que le sophrologue se doit de bien intégrer, c'est également en psychologie qu'il doit posséder de bonnes connaissances de base, d'une part pour mieux maitriser l'ensemble des facteurs de la psychologie humaine mais aussi pour, d'autre part, pouvoir identifier et tenir compte clairement des limites de son champ d'action.

Techniques : c'est en ayant une parfaite connaissance et une bonne intégration de la relaxation dynamique et des techniques spécifiques de la sophrologie que le sophrologue pourra s'adapter efficacement et avec souplesse aux objectifs des personnes qui feront appel à lui.

Méthodologiques : au-delà de certaines méthodologies de base que le sophrologue doit parfaitement maitriser (Équilibre général, gestion du stress, confiance en soi, valeurs de vie), tout l'art du sophrologue consiste à savoir élaborer des étapes de travail et à proposer les techniques sophrologiques adaptées en tenant compte des spécificités de chaque personne ou des différents domaines d'application de la sophrologie comme le sport, la préparation la maternité, le sevrage tabagique, les enfants, etc.

Pédagogiques : accompagner le changement, permettre l'acquisition de savoir-faire et de savoir être nouveau, favoriser l'autonomie, nécessite une aisance pédagogique supposant des connaissances théoriques et une bonne expérience pratique.


Un sophrologue n'est pas un psychothérapeute.

Sauf s'il est aussi un professionnel qualifié (Médecin, psychologue, psychanalyste), un sophrologue n'est pas habilité et formé pour diagnostiquer et prendre en charge des troubles entrant dans le cadre des psychopathologies (Par exemple un état dépressif).

Le sophrologue pourra par contre intervenir de manière très bénéfique en complément et souvent en collaboration avec le psychothérapeute. C'est pourquoi un sophrologue ne cherche pas à interpréter des symptômes, des ressentis, des vécus, il ne s'intéresse pas à l'inconscient et ne cherche par exemple aucunement à faire remonter des expériences vécues refoulées.

Un sophrologue n'est pas un "gourou".

Dans le sens ou un sophrologue n'est pas là pour donner des conseils, des réponses toutes faites, des solutions tracées, ni pour dire ce qui lui semblerait bien ou mal que ce soit dans les choix possibles, les actes, les idées ou les valeurs d'une personne.

Il n'y a aucune philosophie sophrologique, aucune croyance, aucune "bonne" façon de voir les choses.

Un sophrologue ne dirige pas, ne suggère pas, et d'une manière générale n'agit pas sur l'autre. Un sophrologue va établir une collaboration et accompagner avec tout son art la personne qui s'adresse à lui. Il met à disposition une démarche, des exercices, dont chacun pourra user librement en étant toujours l'acteur de son cheminement.

Ainsi apparait clairement la nécessité pour le sophrologue d'une formation rigoureuse qui lui permettra un accompagnement dans une relation d'adulte à adulte que l'on appelle l'alliance , qui ne sera donc jamais ni suggestive ni directive, et dont le but sera de favoriser une démarche active développant la conscience et l'autonomie de la personne qui s'adresse à lui.